Décès de Francis Smerecki, l’entraîneur qui a dit non aux quotas

AFP – Il s’était fait connaître du grand public pendant l’affaire des quotas au printemps 2011: lors d’une réunion de la Direction technique nationale (DTN) révélée au printemps 2011 par Mediapart, il s’était opposé frontalement à l’idée naissante d’imposer des quotas de binationaux chez les jeunes, la jugeant discriminatoire. Il avait alors été le seul à s’élever contre les propos tenus…

Lire la suite