SuperLigue : Le Bayern de Munich dit non

SuperLigue : Le Bayern de Munich dit non

Partagez avec vos amis

Le Bayern de Munich n’est pas “chaud” pour la SuperLigue. Son président Karl-Heinz Rummenigge a fait un communiqué où il se félicite de la réforme de la Ligue des champions. Une réforme qui rentrera en vigueur dès le mois de septembre 2024.

Le communiqué du Bayern de Munich :

“Le FC Bayern n’a pas été impliqué dans les plans de création d’une Super League. Nous sommes convaincus que la structure actuelle du football garantit une base fiable. Le FC Bayern se félicite des réformes de la Ligue des champions car nous pensons qu’elles sont la bonne étape à franchir pour le développement du football européen. La phase de groupes modifiée contribuera à une augmentation de l’excitation et de l’expérience émotionnelle dans la compétition. Je ne pense pas que la Super League résoudra les problèmes financiers des clubs européens qui ont surgi à la suite de la pandémie de coronavirus. Au contraire, tous les clubs européens devraient travailler de manière solidaire pour garantir que la structure des coûts, en particulier les salaires des joueurs et les honoraires des agents, soit alignée sur les revenus, afin de rendre l’ensemble du football européen plus rationnel. “

La Superligue européenne de football (anglais : European Super League ou The Super League) est une compétition sportive fermée ou semi-fermée entre les clubs de football les plus puissants du continent européen. Douze clubs parmi les plus riches du Vieux Continent auraient décidé de s’affranchir de l’UEFA en créant leur propre compétition, une Superligue européenne, dès 2022.

La raison de la création de la SuperLigue est : « Les clubs fondateurs de la Super League pensent que les solutions proposées par les institutions ne permettent pas de résoudre les enjeux fondamentaux. Comme la nécessité de proposer des matchs de meilleure qualité et d’engendrer des ressources supplémentaires pour toute la pyramide du football. »

On retrouve ainsi 12 clubs “déserteurs” donc six Anglais. Il s’agit de : Liverpool, Manchester City, Manchester United, Chelsea, Tottenham et Arsenal. Et de trois Espagnols : Real Madrid, Barcelone et Atlético de Madrid. Ainsi que de trois Italiens : Juventus, Inter et AC Milan. Le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain n’ont pas rejoint à ce jour le très fermé club des 12 “déserteurs”. Foot365.news

Written by:

1 322 Posts

View All Posts
Follow Me :