Mondial-2018 : France – Danemark , Deschamps fait tourner l’effectif

Partagez avec vos amis

AFP – Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps (g) dirige une séance d’entraînement au stade Loujniki, le 25 juin 2018 à Moscou “Assurer la première place et gérer mon groupe”: tels sont les objectifs de Didier Deschamps mardi (16h00 françaises) pour le troisième match de poule de la France au Mondial-2018, contre le Danemark à Moscou, où il va faire tourner son effectif.

Ses Bleus sont effet déjà qualifiés pour les 8es de finale et veulent simplement assurer leur première place dans la poule C, afin d’éviter, si possible, la Croatie au prochain tour.

Pour ce faire, Deschamps devrait faire appel à ceux qu’on appelle habituellement les “coiffeurs”, des remplaçants qui jouent en général très peu dans un Mondial, mais doivent tout de même soutenir l’équipe et garder l’état d’esprit conquérant que réclame une grande compétition.

Au Stade Loujniki, le sélectionneur français pourrait ainsi changer la moitié de son effectif, comme il l’avait fait au Mondial-2014 ou à l’Euro-2016 dans une configuration similaire.

Deschamps va tenir compte des “situations individuelles de certains joueurs, ceux qui ont moins joué, ceux qui ont joué beaucoup plus…” et “des cartons jaunes aussi, parce que si je peux les préserver, c’est là”, a-t-il expliqué à la veille du match.

Trois joueurs sont concernés par les cartons: les milieux Corentin Tolisso, Paul Pogba et Blaise Matuidi et ne devraient pas être alignés au coup d’envoi.

La carte Lemar –

Thomas Lemar (g) et Corentin Tolisso contrôlent le ballon lors d’une séance d’entraînement des Bleus au stade Loujniki, le 25 juin 2018 à Moscou
Même le gardien et capitaine Hugo Lloris devrait souffler un peu au profit du Marseillais Steve Mandanda. Le défenseur Raphaël Varane a d’ailleurs laissé entendre qu’il porterait le brassard de capitaine mardi, une “grande fierté”.

Le Madrilène pourrait être associé en charnière au jeune joueur du PSG Presnel Kimpembe, 22 ans, pour laisser au repos Samuel Umtiti, qui se remet d’une béquille lors de la victoire contre le Pérou (1-0).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *