21/10/2021

Foot365.news

Le football européen- international en images et vidéos

Football Européen : les stars font leur retour

Partagez avec vos amis

AFP-D’abord l’Allemagne, puis l’Espagne et l’Italie: le football européen regagne petit à petit du terrain. Mais avec le retour sur les pelouses ce week-end des deux superstars, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, le ballon rond s’apprête à faire un pas de géant vers la normalité.

En deux matches, il y aura 11 Ballons d’Or sous les yeux des fans de foot, en sevrage depuis début mars et l’interruption des compétitions face à la progression du coronavirus.

Dès vendredi, c’est Cristiano Ronaldo et ses cinq trophées qui reprendra avec une demi-finale retour de Coupe d’Italie entre sa Juventus et l’AC Milan (1-1 à l’aller).

Et le lendemain samedi, c’est Lionel Messi, six fois sacré, qui prendra le relais en allant à Majorque avec Barcelone, actuel leader de la Liga.

Mais le génie argentin a failli manquer le rendez-vous. Le capitaine du Barça (33 ans le 24 juin) a en effet raté deux entraînements collectifs la semaine dernière, mercredi et vendredi, et s’est contenté de travail individuel en salle.

Dès vendredi, le Barça a cependant éteint les doutes, parlant d’une simple contracture au quadriceps droit. « Son problème est mineur, la situation est sous contrôle, il va parfaitement bien et n’aura aucun problème », a ensuite précisé l’entraîneur du club catalan Quique Setién, dimanche sur Movistar+.

– Minute de silence –

Lundi, Messi a réintégré le groupe pour la séance collective et il est bien apte à jouer le premier match de reprise du Barça, samedi chez le relégable Majorque.

« Il va bien. Il a ressenti quelques petites gênes, mais il fallait en prendre soin, car si tu forces et que tu dois arrêter de jouer pendant deux semaines, tu manques quatre matches », a expliqué Setién lundi.

Le programme post-pandémie est en effet surchargé pour les Barcelonais, avec encore 11 matches de championnat à disputer d’ici le 19 juillet, puis la Ligue des Champions, interrompue après un match nul 1-1 à Naples en 8e de finale aller.

Le menu est encore plus lourd pour Ronaldo et la Juventus: avant de retrouver Lyon en huitièmes retour de C1 (défaite 1-0 à l’aller), la « Vieille Dame » disputera 12 matches de Serie A et cette Coupe d’Italie qui inaugure le retour du « calcio », plus de trois mois après un match de championnat entre Sassuolo et Brescia.

L’affiche Juventus-AC Milan vendredi sera précédée d’une minute de silence en mémoire des victimes de la maladie (plus de 34.000 en Italie) et d’applaudissements en remerciement aux personnels soignants.

Si Messi a eu quelques pépins de santé, et si côté Milan Ibrahimovic sera forfait à cause d’une blessure au mollet droit, Ronaldo est lui en pleine forme.

Et la Juve compte évidemment sur lui pour aller chercher une place en finale, programmée dès mercredi à Rome face à Naples ou à l’Inter Milan. Déjà au match aller, c’est le Portugais qui avait inscrit dans les derniers instants le penalty de l’égalisation turinoise.

Après un confinement passé chez lui, à Madère, Ronaldo a retrouvé Turin début mai et a repris sa vie de champion, entre entraînements appliqués et photos de famille sur Instagram.

« Physiquement, Ronaldo va bien. Il lui manque les sensations du terrain et c’est logique. Mais ce qu’il montre à l’entraînement est positif et c’est très bien, parce que nos objectifs des trois prochains mois passent par lui », a expliqué cette semaine son entraîneur Maurizio Sarri.

Giorgio Chiellini, le capitaine de la Juve, n’a pas dit autre chose mardi dans une interview au Corriere dello Sport: « Quand tu as un joueur pareil, tu joues pour lui, ça ne sert à rien de le cacher », a déclaré le défenseur italien.

Chiellini a aussi rappelé le poids de l’arrivée de l’ancien Madrilène, y compris pour un club aussi important que la Juventus.

« La première année, ça a été un +boost+ incroyable. C’est Dieu qui est arrivé, un des Dieux du foot. C’était comme ça pour Pelé et Maradona, c’est pareil avec Messi et Cristiano. »