FINALE MONDIAL 2022 – FRANCE – ARGENTINE (3-3) – La Coupe a choisi l’Argentine – Les Vidéos

sacre argentine
Partagez avec vos amis

COUPE DU MONDE 2022 – Ce moment est enfin arrivé pour tout un pays qui attendait ce sacre depuis 36 ans. Sachant qu’il y a un mois, ce n’était qu’un souhait, un rêve. Mais petit à petit, le rêve a commencé à devenir réalité. L’équipe nationale d’Argentine  EST CHAMPIONNE DU MONDE. L’Albiceleste est au sommet du football mondial. Lionel Messi  a conduit l’Argentine au scare final. eL’équipe d’Argentine a produit un beau football. elle était plein de dévouement jusqu’au bout. Après avoir fait match nul 3-3 au stade de Lusail, dans un match le plus fou d’une finale de Coupe du Monde. L’Argentine ba la France aux tirs au but et remporte la coupe la plus convoitée de la planète.

Pour le match , La France a toujours attendu dans son camp. L’Albiceleste a su contrôler le rythme du jeu de la rencontre. Et il fallait attendre la 20e minute pour voir Dembelé commettre une faute dans la surface contre Di María et Lionel Messi transforme le penalty (1-0).

Le deuxième but argentin est venu avec un contre rapide et mortel. L’Argentine a su sortir le ballon de son camp avec une transition rapide. Tout s’est joué à une touche de balle. de Molina à Messi, Leo a ouvert à droite pour Álvarez, Julián a fait de même pour Mac Allister et c’est Alexis qui a pu assister Di María, qui n’a pas hésité à battre le gardien Lloris pour le 2-0.

LA deuxième période ressemblait beacoup à la première.  L’rgentine rate plusieurs fois la balle du (3-0). Et la France commence à se réveiller. A un peu plus de 10 minutes de la fin, Kolo Muani est entré dans la surface, Nicolás Otamendi l’a pris par l’épaule. L’arbitre polonais accorde un penalty pour les Bleus.  Mbappé a correctement exécuté le penalty : Emiliano Martínez a touché le ballon, mais n’a pas pu l’empêcher d’aller au fond des filets, (2-1).

L’équipe de France allait encore frapper. Une fois de plus, c’est Kylian Mbappé qui a réussi à battre le gardien argentin et, d’une belle  reprise de volée très précise, ( 2-2).

LDans le temps additionnel, le gardien Lloris a brillé avec un arrêt phénoménal contre un tir à mi-distance de Leo Messi. On va jouer les prolongations.

La première partie de la prolongation a été très équilibrée. Les deux équipes ont tenté de retrouver air et force après un match aller-retour. Lautaro Martínez a eu deux occasions dangereuses devant le but, mais la dernière ligne française a étouffé son cri de but.

Sur un contre rapide des argentins,  Lloris renvoie la balle après un tir de Lautaro Martínez, c’est Messi qui l’a poussée dans cage pour faire 3-2. Cependant, l’histoire ne s’est incroyablement pas terminée. Après un tir à l’entrée de la surface, le ballon atteint le bras de Montiel et l’arbitre polonais accorde le troisième penalty de la finale : Mbappé remet les pendules à l’heure (3-3). pour emporter le titre aux tirs au but. Mais avant, le gradien Dibu Martínez avait réalisé une sauvegarde d’anthologie pour maintenir son équipe en vie.

La Fiche du match : France – Argentine 

Argentine : Emiliano Martinez ; Nahuel Molina, Cristian Romero, Nicolás Otamendi et Nicolás Tagliafico ; Rodrigo De Paul, Enzo Fernández et Alexis Mac Allister ; Ángel Di María, Julián Álvarez et Lionel Messi. DT : Lionel Scaloni.

France : Hugo Lloris ; Jules Koundé, Raphael Varane, Dayot Upamecano et Theo Hernández ; Aurélien Tchouaméni et Adrien Rabiot ; Kolo Muani, Antoine Griezmann et Thuram ; Kylian Mbappé. DT : Didier Deschamps.

Buts en première mi-temps : 23m. Messi (A), sur penalty, et 36m. Dites Maria (A).

But en seconde mi-temps : 35m. Mbappé (F), sur penalty, et 36m. Mbappé (F).

Buts dans la deuxième prolongation : 4m. Messi (A) et 12m. Mbappé (F), sur penalty.

Définition aux tirs au but : Mbappé et Kolo Muani convertis pour la France.

Messi, Dybala, Paredes et Montiel ont marqué pour l’Argentine. « Dibu » Martínez a bloqué le tir de Coman (F) et Tchouanémi (F) a dévié son tir.

Changements en première mi-temps : 40m. Marcus Thuram pour Dembelé et Randal Kolo Muani pour Giroud (F). En seconde mi-temps : 19m. Marcos Acuna pour Di Maria (A); 26m. Kingsley Coman pour Griezmann et Eduardo Camavinga pour Hernández (F). Dans la première prolongation, au départ, Gonzalo Montiel pour Molina (A) ; 5m. Youssouf Fofana pour Rabiot (F) ; 12m. Leandro Paredes pour De Paul et Lautaro Martínez pour Álvarez (A). En seconde mi-temps : 7m. Ibrahima Konaté par Varane (F) et 10m. Germán Pezzella par Mac Allister (A) et 15m. Dybala pour Tagliafico (A) et Axel Disasi pour Koundé (F).

Cartons jaunes : Enzo Fernández, Acuña, Paredes, Montiel et « Dibu » Martínez (A). Rabiot, Thuram et Giroud (F)

Arbitre : Szymon Marciniak (Pologne), accompagné de ses compatriotes Pawel Sokolnicki (premier assistant), Tomasz Listkiewicz (deuxième) et Tomasz Kwiatkowski (VAR).

Stade : Lusail.

Audience : 88 966 téléspectateurs.

Passes, possession et buts

L’équipe argentine a totalisé 3 804 passes, atteint une moyenne de possession de 73,5 % avec une précision de 59 % au cours des sept matchs qui les ont menés à leur troisième Coupe du monde après les titres de 1978 et 1986.

Les chiffres ont démontré la vocation offensive de l’équipe dirigée par Lionel Scaloni qui avait Lionel Messi comme buteur avec 7 buts dans six des sept défis qu’il avait sur le chemin du titre.

Le Rosario a été celui qui a marqué le plus sur le net et la répartition est la suivante :

Arabie Saoudite (1), Mexique (1), Australie (1), Pays-Bas (1) ; Croatie (1) et France (2).

Au cours des sept matchs, l’équipe de l’albiceleste a terminé le but rival à 132 reprises et a généré 48 situations de but dans les zones rivales.

Dans l’équipe championne du Qatar 2022, 23 des 26 joueurs qui composaient l’équipe de la Coupe du monde ont participé.

ARBITRES DU MATCH :

Arbitre : Szymon Marciniak (Pologne)
Assistant 1 : Pawel Sokolnicki (Pologne)
Assistant 2 : Tomasz Listkiewicz (Pologne)
Quatrième officiel : Ismail Elfath (États-Unis)
Cinquième officiel : Kathryn Nesbitt (États-Unis)
VAR : Tomasz Kwiatkowski (Pologne) )
AVAR : Juan Soto (Équateur)
OVAR : Kyle Atkins (États-Unis)
SVAR : Fernando Guerrero (Mexique)
SBAVAR : Corey Parker (États-Unis)
SBVAR : B. Dankert (Allemagne)

www.foot365.news

 VIDEO DES TIRS AU BUT ET REMISE DU TROPHEE FINALE MONDIAL 2022 – FRANCE – ARGENTINE (3-3) -Images : RTS 

VIDEO DES BUTS FINALE MONDIAL 2022 – FRANCE – ARGENTINE (3-3) -Images : RTS