24/01/2022

Foot365.news

Le football européen- international en images et vidéos

Sélections

2 min read

AFP – A un mois de la CAN, les Verts d’Algérie montent en puissance et entretiennent leur soif de victoires. Ce samedi, en finale de la Coupe Arabe disputée au Qatar, l’Algérie a su être patiente pour prendre le meilleur sur la Tunisie. Après une prolongation débridée (2-0). La délivrance est venue d’Amir Sayoud (1-0, 99e), sur un splendide tir des 20m. En fin de match c’est Yacine Brahimi qui assomme les Tunisiens  (2-0, 120e+3).

Si les Verts ont souffert et ont, encore, attendu les dernières minutes pour faire la différence. Ils confirment leur bonnes dispositions avant la CAN où ils défendront évidemment leur couronne. Il faudra sans doute montrer plus de maîtrise pour s’éviter des frayeurs mais l’essentiel, ce dimanche, est ailleurs pour la bande de Djamel Belmadi. Au palmarès de cette compétition, l’Algérie succède au Maroc, vainqueur en 2013.

Le sacre au bout du suspense. Ce samedi 18 décembre, l’Algérie a remporté la 10e édition de la Coupe Arabe, la première organisée sous l’égide de la FIFA. C’est en venant à bout de la Tunisie (2-0). Les Algériens ont fait la différence en prolongation grâce à un but d’Amir Sayoud (99’) et une ultime réalisation dans les dernières secondes de Yacine Brahimi (120’+5). C’est le premier titre des Verts dans cette compétition.

Vidéo – Tunisie – Algérie (0-2) – La vidéo des buts et de la cérémonie de remise du trophée, – Images : Beinsports 

1 min read

MATCH AMICAL – L’équipe de France a fait le boulot face à la Bulgarie (3-0) mardi au Stade de France pour son dernier match de préparation à l’Euro 2020. Antoine Griezmann et Olivier Giroud (doublé) ont trouvé la marque. Touché au-dessus du genou sur un choc, Karim Benzema a laissé sa place à Olivier Giroud dès la 38e minute de jeu face à la Bulgarie. La blessure semble sans gravité. C’est une simple béquille à la cuisse d’après les premiers constats. Foot365.news

Vidéo : France 3 – Bulgarie 0 – images : M6

1 min read

MATCHES AMICAUX – L’équipe de France a dominé le Pays de Galles (3-0), ce soir à Nice. Mais Karim Benzema n’a pas marqué. il a a toutefois laissé montré de belles choses pour son retour en équipe de France. Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé ont marqué les buts de la rencontre.

Ce qui est sur le trio : Antoine Griezmann et Kylian Mbappé et Karim Benzema va donner du fil à retordre aux équipes adverses de l’EDF. foot365.news

Vidéo – amical : France 3 – Pays de Galles 0 – images : TF1

1 min read

Dans un amical très disputé, la Turquie a pu revenir trois fois au score pour accrocher une équipe d’Allemagne à Cologne (3-3).

Il faut le dire , L’Allemagne ( avec une équipe B) a concédé un nul 3-3 dans le temps additionnel après avoir mené trois fois au score, un scénario déjà vécu en septembre à deux reprises en Ligue des Nations.

Buts : Draxler (45e), Neuhaus (58e) et Waldschmidt (81e) pour l’Allemagne // Tufan (50e), Karaca (67e) et Karaman (90e+4) pour la Turquie. Foot365.news

Vidéo : Allemagne 3 – Turquie 3 – images : Beinsports 

1 min read

Kylian Mbappé est forfait pour le prochain match de l’équipe de France face à la Croatie. Il ratera pour Lens-Paris SG et Paris SG-OM.

Après Aouar et Mandanda, c’est au tour de Kylian Mbappé . le verdict est tombé ce lundi soir, l’attaquant du PSG et des Bleus a été testé positif au coronavirus.

Le monde sportif est sévèrement touché par le Covid19, Manchester City a eu deux cas positifs au Covid19 , il s’agit de l’international algérien  Riyad Mahrez et Aymeric Laporte. Ils seront absents pour au moins 3 semaines. Foot365.news

2 min read

C’est la reprise en équipe de France,  Les bleus vont vont affronter la Suède et la Croatie, les 5 et 8 septembre Dans le cadre de la ligue des nations. Didier Deschamps a communiqué jeudi au siège de la FFF, la liste des 23 Français convoqués pour cette double confrontation .

On retrouve trois nouveaux Français en équipe de France : le Lyonnais Houssem Aouar et le défenseur du RB Lepzig  Dayot Upamecano, Ils avaient brillé au mois d’août lors du Final 8. Et le Rennais Eduardo Camavinga  a été appelé après que le sélectionneur Français a appris dans la matinée que Paul Pogba avait subi un test positif au Covid-19, tout comme Tangu Ndombele.

LA LISTE DES 23 BLEUS
Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Mike Maignan (Lille), Steve Mandanda (Marseille)
Défenseurs : Lucas Digne (Everton), Léo Dubois (Lyon), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Presnel Kimpembe (PSG), Clément Lenglet (FC Barcelone), Ferland Mendy (Real Madrid), Dayot Upamecano (RB Leipzig), Raphaël Varane (Real Madrid)
Milieux : Eduardo Camavinga (Rennes), N’Golo Kanté (Chelsea), Steven N’Zonzi (Rennes), Adrien Rabiot (Juventus Turin), Moussa Sissoko (Tottenham)
Attaquants : Houssem Aouar (Lyon), Wissam Ben Yedder (Monaco), Olivier Giroud (Chelsea), Antoine Griezmann (FC Barcelone), Jonathan Ikoné (Lille), Anthony Martial (Manchester United), Kylian Mbappé (PSG).

Foot365.news

3 min read

Le capitaine de Manchester United, Harry Maguire, a été retiré de la liste de la sélection d’Angleterre qui doit jouer deux matchs pour le compte de la Ligue des Nations. La décision est tombée ce mardi après qu’un tribunal grec l’a reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation à la suite d’une bagarre sur l’île de Mykonos la semaine dernière.

Des responsables du tribunal ont déclaré que Maguire avait été reconnu coupable de lésions corporelles répétées, de tentative de corruption, de violence contre des fonctionnaires et d’insultes après son arrestation à Mykonos jeudi dernier.

Le jeune homme de 27 ans a été condamné à une peine de prison avec sursis de 21 mois et 10 jours par le tribunal grec.

Le capitaine de Manchester United, Maguire, a été initialement sélectionné par le coach national Southgate mardi, alors que son procès était en cours.

« À la lumière des développements de ce soir, je peux confirmer que j’ai retiré Harry Maguire de l’équipe d’Angleterre pour les matches contre l’Islande et le Danemark », a déclaré Southgate dans un communiqué.

«Comme je l’ai dit plus tôt aujourd’hui, je me suis réservé le droit de revoir la situation. Après avoir parlé à Manchester United et au joueur, j’ai pris cette décision dans le meilleur intérêt de toutes les parties et en tenant compte de l’impact sur nos préparatifs pour la semaine prochaine.

L’arrière central Maguire avait plaidé non coupable et a été libéré après avoir passé deux nuits en garde à vue après son arrestation. Il était représenté par ses avocats devant le tribunal lors d’une audience mardi.

Après le verdict de mardi, Maguire a déclaré qu’il avait chargé son équipe juridique « avec effet immédiat d’informer les tribunaux que nous ferons appel ».

Lors d’une conférence de presse plus tôt mardi, Southgate a déclaré que Maguire avait des regrets sur la façon dont l’incident avait affecté l’équipe.

« Harry regrette le fait qu’il ait apporté ce genre de concentration et d’attention à l’équipe – il s’est excusé pour cela – mais il a aussi sa propre version de l’histoire », a déclaré Southgate. Foot365.news

2 min read

Le dernier match de la Roja  remonte au 18 novembre 2019 face à la Roumanie victoire 5-0 des espagnols. Le nouveau sélectionneur Luis Enrique vient d’annoncer la liste des joueurs convoqués pour les matches de la ligue des Nations contre l’Allemagne (le 3 septembre, à Stuttgart) et contre l’Ukraine (le 6, à Valdebebas).

Un vent de renouveau souffle sur la Roja puisque ce sont pas moins de huit nouveaux joueurs qui ont été convoqués :

Unai Simon (Athletic Bilbao),  Mikel Merino (Real Sociedad), Oscar Rodríguez (Leganes), Adama Traoré (Wolverhampton), Ansu Fati (FC Barcelone) et Ferran Torres (Manchester City) vont ainsi honorer leur première avec la Roja.

La liste des convoqués:
Gardiens de but : David de Gea, Kepa Arrizabalaga et Unai Simón.

Défenseurs : Jesús Navas, Dani Carvajal, Sergio Ramos, Pau Torres, Diego Llorente, José Gayá, Sergio Reguilón et Eric García.

Milieux de terrain : Fabián Ruiz, Thiago Alcántara, Sergio Busquets, Rodrigo Hernández, Mikel Merino, Dani Olmo et Óscar Rodríguez.

Attaquants : Rodrigo Moreno, Mikel Oyarzabal, Adama Traoré, Marco Asensio, Ansu Fati et Ferran Torres. foot24.news

2 min read

AFP – L’Espagnol Roberto Martinez est en passe de prolonger son contrat en tant que sélectionneur de la Belgique jusqu’à la Coupe du monde 2022 organisée au Qatar, affirment plusieurs médias locaux dimanche.

Le Catalan (46 ans) a trouvé un accord de principe avec la Fédération belge il y a trois semaines, selon le quotidien La Dernière Heure qui indique que seuls quelques détails d’ordre fiscal restent à régler. Son contrat actuel prenait fin en juin prochain.

Selon plusieurs médias, à partir de juin, Martinez, qui aurait reçu des offres de plusieurs grands clubs européens ces derniers mois, doublerait son salaire annuel qui est actuellement de l’ordre de 1,2 million d’euros.

Sous les ordres du technicien espagnol, les Diables Rouges ont décroché la troisième place de la dernière Coupe du Monde (2018) en Russie, après s’être inclinés lors des demi-finales face à la France, sacrée championne du monde.

Martinez avait succédé au Belge Marc Wilmots à la tête des Diables Rouges en juillet 2016, après avoir notamment dirigé le club d’Everton, en Premier League.

3 min read

Paris (AFP) – « L’aventure en bleu est terminée » pour Karim Benzema, a estimé samedi le président de la Fédération (FFF) Noël Le Graët, suscitant une réplique acide de l’attaquant prolifique du Real Madrid, absent en sélection depuis quatre ans.

« Je n’ai jamais critiqué ses qualités. Il montre encore cette année à Madrid qu’il est l’un des meilleurs joueurs à son poste mais l’aventure en bleu est terminée », a jugé le président de la FFF au micro de RMC Sport.

Cette réponse sans ménagement de Noël Le Graët à la question de son éventuelle réintégration, posée notamment par Zinedine Zidane qui a estimé que son joueur avait « toute sa place en équipe de France » il y a une semaine, n’a pas été goût de « KB9 ».

« Noël je croyais que vous n’interfériez pas dans les décisions du sélectionneur! Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrait (sic) un terme à ma carrière internationale », a plastronné Benzema dans un tweet particulièrement relayé.

« Si vous pensez que je suis terminé, laissez moi jouer pour un des pays pour lequel je suis éligible et nous verrons », lance énigmatiquement l’attaquant de 31 ans au compteur bloqué à 81 sélections avec les Bleus.

Benzema n’a plus été rappelé en équipe de France depuis octobre 2015 et le début de l’affaire du chantage à la sex-tape à l’encontre de Mathieu Valbuena, pour laquelle il a été mis en examen.

Ce n’est pas la première passe d’armes entre Le Graët et Benzema: déjà, il y a un an et demi, le patron du football français avait estimé que la relation du buteur avec l’équipe de France était « de l’histoire ancienne ».

« Vous avez perdu une occasion de vous taire », avait répliqué moins diplomatiquement Benzema qui a dépassé la légende Alfredo Di Stefano au nombre de buts marqués en Ligue des champions pour le club merengue (50 contre 49), lors de la correction (6-0) infligée par le Real à Galatasaray lors de la dernière journée de Ligue des champions.

3 min read

AFP – Karim Benzema « a toute sa place en équipe de France », a déclaré vendredi Zinédine Zidane, son entraîneur au Real Madrid, au lendemain de l’annonce de la liste des 23 Bleus convoqués pour les deux derniers matches de qualifications à l’Euro-2020.

« Si vous me posez la question à moi, Zinédine Zidane, footballistiquement, (Karim Benzema) c’est simplement le meilleur. Donc oui, il a sa place en équipe de France », a déclaré « Zizou » vendredi en conférence de presse, avant le déplacement du Real à Eibar, samedi en championnat.

« Je sais qu’il est très attaché à la sélection. Il a toujours voulu y jouer. Après, je ne sais pas ce qu’il s’est passé en interne. (…) Footballistiquement, oui, il n’y a pas photo. Le reste, je ne le contrôle pas », a ajouté Zidane.

Benzema, excellent depuis le début de saison au Real et actuellement dans une des meilleures formes de sa carrière, a dépassé la légende Alfredo Di Stéfano au nombre de buts marqués en Ligue des champions pour le club merengue (50 contre 49), lors de la correction (6-0) infligée par le Real à Galatasaray mercredi à Santiago-Bernabeu. Il n’a plus été rappelé en équipe de France depuis 2015 et le début de l’affaire du chantage à la sex-tape à l’encontre de Valbuena.

– Bale et James « indisponibles » –

Le technicien est également revenu sur sa phrase prononcée mardi au sujet du prodige parisien Kylian Mbappé, qui « rêve » de jouer un jour pour le club madrilène. Une sortie qui a « agacé », « dérangé » le directeur sportif du Paris SG Leonardo mercredi soir, qui a ajouté que « ce n’est pas la première fois ».

« Le joueur le disait lui-même, son rêve est de porter un jour le maillot blanc du Real Madrid. J’ai simplement dit ça. Je le redis et je le redirai tous les jours. Sur la réaction (de Leonardo), je n’ai pas de commentaire à faire. Il est dans son droit de dire ce qu’il veut », a indiqué Zidane.


L’entraîneur du Real a par ailleurs confirmé que le Gallois Gareth Bale et le Colombien James Rodriguez, appelés avec leurs sélections respectives alors qu’ils ne s’entraînent pas avec le reste du groupe, étaient « indisponibles ».

« Ils ne sont pas blessés, mais ils sont indisponibles ». « Ce n’est pas une décision technique, c’est juste qu’ils ne se sont pas entraînés avec le reste de l’équipe, donc ils sont indisponibles », a-t-il précisé. « Ils auront 5-6 jours pour revenir avant de pouvoir partir ou non jouer avec leurs sélections. »

3 min read

AFP- La star Lionel Messi a été convoquée jeudi en sélection pour les matches amicaux contre le Brésil et l’Uruguay en novembre et devrait donc faire son retour avec l’Argentine après sa sanction de trois mois.

Messi avait été suspendu trois mois pour avoir accusé la confédération sud-américaine, la Conmebol, d’avoir favorisé le Brésil lors de la demi-finale perdue 2-0 en Copa América, remportée par la Seleçao en juillet dernier.

Pour les retrouvailles avec le Brésil le 15 novembre à Ryad (Arabie saoudite) et la rencontre face à l’Uruguay le 18 à Tel Aviv (Israël), le sélectionneur argentin Lionel Scaloni a donc rappelé le crack de Barcelone, qui avait également été sanctionné d’une amende de 50.000 dollars pour ses critiques.

En octobre, la Conmebol avait rejeté un appel de la fédération argentine et maintenu la sanction contre Messi.

Sans le quintuple Ballon d’Or, l’Argentine est restée invaincue lors des matches amicaux contre le Chili (0-0) et le Mexique (4-0) en septembre, ainsi que contre l’Allemagne (2-2) et l’Équateur (6-1) en octobre.

Dans la liste de Scaloni figure également Sergio Aguero, absent de la dernière convocation.

A noter la présence du milieu du PSG Leandro Paredes et l’absence de ses deux coéquipiers à Paris Angel Di Maria et Mauro Icardi, très en vue ces derniers temps en championnat de France et en Ligue des champions.

La liste :

Gardiens: Agustín Marchesín (Porto/POR), Juan Musso (Udinese, ITA), Emiliano Martínez (Arsenal, ENG), Esteban Andrada (Boca).

Défenseurs: Juan Foyth (Tottenham, ENG), Renzo Saravia (Porto, POR), Nicolás Otamendi (Manchester City, ENG), Germán Pezzella (Fiorentina, ITA), Marcos Rojo (Manchester United, ENG), Walter Kannemann (Gremio, BRA), Nicolás Taglafico (Ajax, NED), Nehuén Pérez (Famalicao, POR), Guido Rodríguez (América, MEX)

Milieux: Giovani Lo Celso (Tottenham, ENG), Leandro Paredes (PSG, FRA), Nicolás Domínguez (Vélez), Rodrigo de Paúl (Udinese), Marcos Acuña (Sporting, POR), Roberto Pereyra (Watford, ENG), Lucas Ocampos (Seville, ESP)

Attaquants: Lionel Messi (Barcelone, ESP), Sergio Agüero (Manchester City, ENG), Nicolás González (Stuttgart, GER), Lucas Alario (Bayer Leverkusen, GER), Lautaro Martínez (Inter, ITA), Paulo Dybala (Juventus, ITA)

1 min read

Le Brésil et le Nigeria se sont quittés sur un match nul un partout à Singapour ce dimanche.   C’était une rencontre amicale très ouverte. Joe Aribo (35e) a ouvert le score pour le Nigéria. La Seleçao a souvent dominé la rencontre et elle s’est  montrée dangereuse après la pause.

Mais le manque de  manquant réalisme malgré un but égalisateur rapidement marqué ( (48e) par casimero, a privé les camarades de Neymar d’une victoire. A noter la blessure rapide de Neymar, contraint de sortir dès le premier quart d’heure (12e). foot365.news

Vidéo : Brésil 1 – Nigéria 1 – images : Beinsports 

1 min read

AFP – Même privées de leurs cadres et sans Lionel Messi, suspendu, l’Allemagne et l’Argentine se sont livré un duel plaisant mercredi, conclu par un nul 2-2 à Dortmund.

L’Allemagne a dominé la première période, marquant par Serge Gnabry (15e) et Kai Havertz (22e). Lucas Alario (66e) et Lucas Ocampos (85e) ont répliqué après la pause, lorsque l’Argentine a retrouvé son football.

Vidéo : Allemagne 2 – Argentine 2 : Images – Beinsports

4 min read

AFP – Déjà privé de Paul Pogba et Hugo Lloris, Didier Deschamps s’est résolu lundi à renvoyer chez lui le Lyonnais Léo Dubois, forfait à quatre jours du déplacement en Islande qualificatif à l’Euro-2020. Et il a sondé l’état physique de Kylian Mbappé et Lucas Hernandez, en reprise.

Après le flot de mauvaises nouvelles, le sélectionneur a pu être un peu rassuré lundi soir, en voyant l’attaquant parisien et le défenseur bavarois courir pendant une heure sans gêne apparente, eux qui avaient été ménagés par leurs clubs respectifs ce week-end en championnat.

Après cette séance individualisée où les deux joueurs n’ont toutefois pas touché le ballon, l’encadrement des Bleus est apparu confiant sur l’état des deux internationaux et leur capacité à poursuivre le rassemblement.

Et dans la soirée, les Bleus devaient voir leur effectif renforcé par l’arrivée à Clairefontaine de Djibril Sidibé. Le latéral droit d’Everton a été rappelé dans l’après-midi en remplacement de Léo Dubois, victime selon la Fédération française d’une « lésion musculaire de la cuisse gauche » contractée dimanche soir lors du derby perdu à Saint-Etienne.

Venu faire constater sa blessure dans l’après-midi, Dubois a été laissé à la disposition de son club et permet à Sidibé de revenir pour la première fois depuis le mois de mars.

Le champion du monde, qui n’a plus eu la moindre minute en Bleu depuis le dernier match de groupe du Mondial-2018 contre le Danemark, profite du manque de concurrence au poste d’arrière droit, derrière le titulaire Benjamin Pavard.

– Joute avec le Bayern –

Le forfait de Dubois s’ajoute à ceux, connus depuis plusieurs jours, de Pogba et Lloris, deux titulaires indiscutables. Le premier est touché à une cheville tandis que le second, victime d’une luxation du coude gauche, ne reprendra pas l’entraînement avant 2020 et est donc absent pour le reste des qualifications, a annoncé son club Tottenham en fin d’après-midi.

Seront-ils les seuls absents ? Pour le moment, le staff compte sur Mbappé et Hernandez, malgré leurs blessures respectives à une cuisse et à un genou. Deschamps a insisté lundi sur le fait que le prochain match n’est « ni aujourd’hui, ni demain », se voulant confiant sur la capacité à ménager ses deux joueurs d’ici vendredi tout en assurant qu’il ne voulait pas « prendre de risques ».

Une manière, peut-être, de rassurer le Bayern Munich qui juge Hernandez inapte et s’est dit « irrité » lundi par le choix de la Fédération française de faire appel à lui.

Deschamps a répondu par le sourire au club allemand en conférence de presse: « Cela ne me gêne pas, ce sont leurs joueurs, ils font tout pour les protéger ». Mais « il ne faut pas qu’ils pensent qu’ils vont me mettre une petite pression. »

– Giroud: rythme à retrouver –

Cette première séance d’entraînement a également permis à Deschamps de commencer à sonder l’état de forme d’Olivier Giroud.

L’attaquant de Chelsea, en mal de temps de jeu et même pas convoqué par son entraîneur Frank Lampard dimanche en championnat, a chaussé les crampons dans la soirée pour un entraînement plus poussé en compagnie de quatre coéquipiers.

Et a inscrit quelques jolis buts sous les yeux de son sélectionneur. Celui-ci, conscient que « la situation est compliquée », n’avait pas voulu se montrer alarmiste un peu plus tôt: « Je ne vais pas l’inquiéter ni le rassurer ».

Un autre Londonien est, lui, en meilleure forme: N’Golo Kanté. Absent sur blessure en septembre, le milieu champion du monde fait son retour au bon moment, pour deux matches potentiellement décisifs en vue de la qualification à l’Euro-2020. Il a même marqué dimanche.

Après six matches sur dix, les Bleus partagent la tête du groupe H avec la Turquie – qu’ils affrontent lundi 14 octobre au Stade de France – et devancent l’Islande, troisième, de trois points. Les deux premiers du groupe décrocheront leur ticket pour le championnat d’Europe.

5 min read

Il a traîné une lourde blessure pendant huit longs mois, mais est de retour au meilleur moment pour densifier le milieu des Bleus: Corentin Tolisso, « endurci » et « grandi » par sa saison manquée, montre les crocs et une énorme envie face à une concurrence mordante.

L’émotion fut difficile à cacher pour le champion du monde de 25 ans lors du retentissement de la Marseillaise, samedi soir au Stade de France avant le match contre l’Albanie (4-1).

Devant ses proches, à commencer par ses parents, « honoré et fier », le joueur du Bayern Munich a dû voir défiler tout un tas d’images. Celles des longues heures passées dans la salle de fitness à rééduquer son genou opéré le 16 septembre de l’an dernier. Celles des multiples week-ends de Bundesliga traversés dans le froid des tribunes de l’Allianz Arena. Celles, sûrement, de sa dernière apparition en Bleu, le 6 septembre 2018, justement dans son stade de Munich.

A l’époque, Tolisso était un tout frais champion du monde, toujours pas indiscutable au Bayern malgré les 41 millions d’euros dépensés par le club à l’été 2017 pour s’octroyer ses services, mais en constante progression. En Bleu, il était en passe de s’inscrire durablement dans la liste des 23 Tricolores. Et ce, même si lors de cet Allemagne-France de rentrée, Didier Deschamps ne lui avait accordé que cinq petites minutes de jeu.

– « Ca m’a endurci » –

Pendant près d’un an, Tolisso aurait sans doute tout donné pour regoûter à cinq minutes en Bleu. Mais une rupture des ligaments croisés du genou droit en a décidé autrement. Exit la pelouse, place à l’infirmerie et à la « période la plus dure de ma jeune carrière », dixit l’intéressé.

« Cela m’a fait grandir dans la tête, ça m’a endurci. Quand on vit des moments compliqués comme ça, avec une aussi grosse blessure, cela forge un mental, et je sais que le mental est très important pour réussir au haut niveau », rembobine l’ancien Lyonnais, revenu à l’entraînement en mars et à la compétition en mai.

Rappelé fin août par Deschamps pour la première fois depuis tout juste un an, Tolisso a profité des nombreuses absences du milieu de terrain (Paul Pogba, N’Golo Kanté) pour être propulsé dans le onze de départ contre l’Albanie, où sa technique et sa projection vers l’avant ont été remarquées.

Le sélectionneur, qui a loué sa polyvalence, sa « bonne densité athlétique » qui le rend « intéressant dans la phase de récupération » et ses qualités « d’utilisation du ballon », pourrait de nouveau installer son joueur mardi contre Andorre, car les options au milieu ne sont pas légion.

– Une grosse concurrence –

Même si Tolisso assure que « des joueurs comme Paul (Pogba), +NG+ (Kanté) ou Kylian (Mbappé), aucune équipe au monde ne peut s’en passer », Tolisso peut égoïstement se satisfaire d’avoir eu l’occasion de marquer des points auprès du staff.

Car une saison d’absence, c’est autant de temps laissé au sélectionneur pour observer de nouveaux candidats. Le milieu de Tottenham Tanguy Ndombélé, au profil similaire, en avait profité. Mais il est à son tour absent pour blessure.

« Je savais que ça allait être dur étant donné toute la concurrence. En équipe de France il faut être à son meilleur niveau. Si on ne l’est pas, on sait que les gens qui jouent à notre place prendront notre place. Aujourd’hui, j’ai réussi à retrouver la sélection, à moi de prouver au quotidien au Bayern (que je mérite d’y) retourner », résume le N.12 des Bleus, qui a fêté sa 16e sélection samedi et attend toujours son premier but sous le maillot tricolore.

En ce début de saison, il est en train de prouver, justement. Au moins en terme de temps de jeu. Titulaire lors des quatre premières rencontres du très concurrentiel club champion d’Allemagne, Tolisso a joué à chaque fois 90 minutes, même s’il a dû se contenter du banc lors de la dernière journée de championnat.

« Je trouve qu’il est bien revenu, avec beaucoup de fraîcheur, beaucoup d’envie », a apprécié son capitaine en sélection Hugo Lloris, insistant sur le « vécu » du Bavarois en équipe de France et rappelant qu’il a bien fait partie de l’épopée en Russie.

Et ce n’est pas la large cicatrice traversant le genou droit de Tolisso qui lui retirera son rang de champion du monde.

3 min read

AFP – Neymar, auteur d’un but et d’une passe décisive, insuffisants pour permettre au Brésil de battre la Colombie en amical vendredi à Miami (2-2), peut se consoler d’avoir enfin rejoué au foot, et plutôt bien, trois mois après sa blessure à une cheville.

Depuis ce coup du sort contre le Qatar en juin qui l’a privé de Copa America, remportée à domicile par la Seleçao, le Brésilien est allé de tremblements, après une accusation de viol dans un dossier classé finalement sans suite en août, en frustration avec ce transfert avorté au FC Barcelone.

Autant dire qu’en renouant avec les joies du ballon rond sur la pelouse du Hard Rock Stadium, le numéro 10 auriverde et du Paris SG peut désormais entrevoir une fin d’été un peu plus douce.

Dans la moiteur floridienne ambiante, son 61e but en 98 sélections – offert par un centre de son ami et capitaine Daniel Alves – a été synonyme d’égalisation pour le Brésil (59e), mené à la pause par la Colombie et le doublé de Muriel, d’abord sur penalty (24e) puis à la conclusion en force d’une belle action collective (34e).

Auparavant Neymar avait été une première fois bien précis pour trouver sur corner la tête de Casemiro qui a donné un premier avantage à son équipe, où était aligné en défense centrale le même duo qui veille au Paris SG Thiago Silva-Marquinhos.

Dans ce match joué à rythme assez élevé malgré une chaleur humide qui avait de quoi entamer les organismes, Neymar est monté en puissance sans montrer de signes de fatigue, essentiellement cantonné sur le côté gauche de l’attaque.

– Rassurant physiquement –

Il aurait pu marquer en première période si son tir filant dans le soupirail d’Ospina, qui fêtait lui sa 100e sélection, n’avait pas été repoussé par le talon de Firmino (43e), et il aurait dû obtenir un penalty après une charge de Sanchez qui l’a envoyé heurter un panneau publicitaire (82e).

Arborant un sourire ironique face au silence de l’arbitre, il s’est ensuite quelque peu chiffonné avec un adversaire après un contact, preuve de son envie d’en découdre à nouveau ballon au pied.

Scrutée, sa condition physique a de quoi rassurer autant son sélectionneur Tite, qui s’était porté garant la veille de son aptitude à jouer un match international, tout aussi amical soit-il, que le Paris SG avec lequel il n’a toujours pas évolué cette saison.

Déterminé à quitter le club de la capitale pour retourner au Barça, l’attaquant de 27 ans a dû se résoudre à revoir ses plans et devra s’y imposer de nouveau alors que l’Argentin Mauro Icardi est venu à la fin du mercato grossir les rangs parisiens déjà pourvus de Kylian Mbappé et Edinson Cavani.

En attendant de tenter de se réconcilier avec le public du Parc des Princes, Neymar voudra confirmer les prémices de son retour en grâce mardi, toujours avec le Brésil, en amical contre le Pérou à Los Angeles.

4 min read

AFP – Un peu plus d’un an après sa prise de fonctions en tant que sélectionneur et à neuf mois de l’Euro, Roberto Mancini poursuit son oeuvre de reconstruction et de rajeunissement de l’équipe d’Italie, sans échapper à quelques erreurs… de jeunesse.

Il y a un an en septembre 2018, Mancini avait marqué les esprits en appelant en sélection Nicolo Zaniolo (AS Rome), alors âgé de 19 ans et qui n’avait qu’une poignée de matches en pro, et l’attaquant de Monaco Pietro Pellegri, à peine 17 ans.

Un an plus tard, Pellegri se bat avec ses blessures mais Zaniolo est devenu un incontournable du football italien, donnant raison à Mancini qui, pourtant, ne l’a pas convoqué pour les matches qualificatifs pour l’Euro-2020 de jeudi en Arménie et dimanche en Finlande.

Le milieu de terrain romain, comme l’attaquant Moise Kean (19 ans), transféré en août de la Juventus à Everton, paye en fait un comportement jugé peu professionnel cet été lors de l’Euro-Espoirs, où ils avaient multiplié les retards.

« Il est évident que j’aurai besoin d’eux à un moment. Ce sont deux joueurs sur lesquels on compte beaucoup. Ils ont fait quelques bêtises et comme ils sont jeunes, ils doivent apprendre. S’ils le méritent, ils seront là la prochaine fois », a expliqué Mancini en début de stage.

Dans un pays qui tarde traditionnellement à faire confiance à ses jeunes, même en clubs, l’ancien coach de l’Inter Milan et de Manchester City a choisi de bousculer les habitudes et de donner un coup de jeune à la Nazionale, au risque de ce type d’incidents de parcours.

Le paradoxe de ce rajeunissement brutal, c’est de retrouver des joueurs comme Marco Verratti, pourtant pas bien vieux (26 ans), endosser le rôle du vieux sage.

– refonte –

« L’entraîneur a pris la bonne décision », a assuré le milieu de terrain parisien à la RAI. « Déjà par rapport à mon époque, les jeunes ont changé. Avec les réseaux sociaux, ils sont célèbres après cinq matches. Ca n’est pas une punition. C’est un moyen de leur faire comprendre que comme ils sont jeunes, ils doivent justement en faire plus. »


Au milieu de terrain, Verratti est désormais un cadre. Avec Jorginho (Chelsea), le Parisien devra épauler jeudi en Arménie l’un ou l’autre des deux jeunes joueurs de l’Inter Milan qui se disputent la troisième place, Nicolo Barella et Stefano Sensi.

Tous les deux âgés de 22 ans, ils représentent une nouvelle étape de la refonte de la Nazionale et leur transfert dans un grand club – Sensi vient de Sassuolo et Barella de Cagliari – et la découverte de la Ligue des Champions doivent leur permettre de passer un cap.

Dans les autres secteurs aussi, la tendance est à la baisse de la moyenne d’âge, alors que l’Italie s’est longtemps appuyée sur des profils plus expérimentés.

Dans les buts, Gianluigi Donnarumma (20 ans) est désormais confirmé comme titulaire et Mancini semble également faire confiance au Napolitain Alex Meret (22 ans) en plus de Salvatore Sirigu.

Dans le groupe de 26 qui peut faire un immense pas vers l’Euro-2020 en cas de bons résultats en Arménie et en Finlande, on note également la présence des défenseurs Alessio Romagnoli, Gianluca Mancini ou Luca Pellegrini, tous âgés de moins de 25 ans, du milieu Lorenzo Pellegrini (23 ans) ou de l’attaquant Federico Chiesa (21 ans).

Comme Kean ou Zaniolo, certains s’égareront peut-être en route, provisoirement ou définitivement. Mais après avoir touché un point bas en ratant le Mondial-2018, l’Italie sait désormais qui regarder pour s’imaginer un avenir.