22/05/2022

Foot365.news

Le football européen- international en images et vidéos

Maghreb

3 min read

AFP – L’entraîneur franco-bosnien Vahid Halilhodzic a été nommé jeudi nouveau sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc, a annoncé la Fédération marocaine de football (FRMF).

Le technicien de 67 ans surnommé « Coach Vahid », qui a démissionné début août du FC Nantes où il était en poste depuis fin 2018, arrive à la tête des Lions de l’Atlas en remplacement du Français Hervé Renard.

A Nantes, l’alliage n’avait jamais vraiment pris entre l’ancien buteur et les dirigeants canaris et le divorce, devenu inéluctable, s’est concrétisé le 2 août, Halilhodzic ayant décidé de partir « la tête haute » après un dernier match amical contre le Genoa (1-1).

Depuis un premier passage marqué par une victoire en Ligue des Champions africaine en 1997 avec le Raja Casablanca, Halilhodzic a conservé en Afrique une belle cote de popularité. En 2014, il avait également mené l’Algérie en huitième de finale de la Coupe du monde, pour la première fois de son histoire.

« La participation à la Coupe du monde (2022, ndlr) est pour moi le premier objectif », a annoncé Halilhodzic lors d’une conférence de presse de présentation jeudi.

L’objectif sera aussi de faire oublier la défaite surprise, le mois dernier, des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte.

Finaliste de la CAN-2004 et quart de finaliste lors de l’édition 2017, le Maroc avait été éliminé le 5 juillet par le Bénin (1-1, 4 tab 1), pourtant réduit à dix et novice à ce stade de la compétition. Deux semaines après cette élimination précoce pour une des places fortes du foot africain, le sélectionneur Hervé Renard avait annoncé sa démission, 41 mois après son arrivée, avant de devenir le sélectionneur de l’Arabie saoudite fin juillet.

Halilhodzic a été préféré à d’autres options prestigieuses. Selon la presse locale, des contacts ont notamment été pris avec Laurent Blanc, qui serait venu sur place la semaine dernière pour discuter avec l’encadrement de la FRMF, sans cependant parvenir à un accord.

2 min read

Le sélectionneur français du Maroc, Hervé Renard, a annoncé sa démission dimanche dans un communiqué posté sur son compte Twitter, deux semaines après l’élimination surprise de son équipe lors de la CAN en Egypte.

« Il est temps pour moi de clore ce long et beau chapitre de ma vie, non sans une certaine émotion et tristesse, mais c’est une décision inéluctable prise bien avant la CAN-2019 », a ajouté le sélectionneur arrivé en 2016 et resté 41 mois à la tête de l’équipe nationale marocaine.

A la surprise générale, le Maroc, finaliste de la CAN en 2004 et quart de finaliste lors de la dernière édition, avait été éliminé le 5 juillet dès les huitièmes par le Bénin (1-1, 4 tab 1), pourtant réduit à dix et novice à ce stade de la compétition.

« Oui, on espérait tous mieux pour cette édition 2019 de la CAN en Egypte, mais le football est ainsi, il fait naître les espoirs les plus fous et nous ramène durement à la réalité d’une élimination trop rapide aux tirs aux buts », a poursuivi Hervé Renard.

Il a précisé que le président de la Fédération royale marocaine de football Fouzi Lekjaa avait été informé et « s’est engagé contractuellement » à respecter cette décision.

2 min read

AFP – Des dizaines de milliers de personnes ont salué samedi les Fennecs qui paradaient sur un bus à impériale dans la capitale algérienne, au lendemain de leur victoire sur le Sénégal (1-0) en finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

Massés depuis la matinée aux abords de la route menant de l’aéroport au centre d’Alger, les Algériens ont explosé de joie à la vue du bus escorté par un nombre important de motards et de véhicules de la police.

Aux cris de « One, two, three, viva l’Algérie », les supporteurs ont ovationné leur héros qui agitaient des drapeaux algériens.

Le bus frappé des deux étoiles et de l’inscription « nous sommes fiers de vous », en arabe et en tamazight (berbère), les deux langues officielles du pays, avait par endroit du mal à avancer en raison du grand nombre de supporteurs qui tentaient de s’en approcher.

Le véhicule doit se rendre jusqu’à la place du 1er mai où des milliers de personnes sont rassemblées depuis la matinée pour fêter le sacre avec les joueurs.

4 min read

AFP – Si l’Algérie est « la meilleure équipe » de la CAN-2019, selon le sélectionneur du Nigeria Gernot Rohr, elle le doit en grande partie à ses milieux Riyad Mahrez, Sofiane Feghouli, Youcef Belaïli et Ismaël Bennacer. Un carré d’as qui porte la signature de Djamel Belmadi.

. Mahrez, la transformation

De joueur talentueux mais timide et irrégulier, à leader incontesté qui montre l’exemple dans les moments critiques. Depuis qu’il a hérité du brassard de capitaine à la demande de Belmadi, Riyad Mahrez (28 ans) est devenu plus qu’un simple ailier de talent en sélection.

Seule star, avec son futur adversaire Sadio Mané, à être à la hauteur depuis le début du tournoi, il a envoyé son équipe en finale grâce à un coup franc d’anthologie inscrit dans les toutes dernières secondes. Une scène désormais imitée par les enfants algériens, aux quatre coins du pays !

Unique joueur de l’histoire des « Fennecs » à avoir marqué six buts dans la compétition africaine, en l’espace de trois participations, le natif de Sarcelles s’est aussi imposé comme le porte-voix des Binationaux.

Comment ? Avec un simple « tweet » d’apaisement en réponse à un message d’un élu du Rassemblement national, pour déminer les polémiques survenues après les incidents en marge des célébrations de la qualification en France.

. Feghouli, la confirmation

Il avait disparu des radars de l’équipe nationale, le N.10 est revenu en grâce sous Belmadi. Et ce n’est que justice au regard d’une année 2019 époustouflante !

Depuis janvier, « Soso » (29 ans) a inscrit 9 buts avec Galatasaray, dont un retourné acrobatique contre le rival Basaksehir juste avant la dernière journée, synonyme de titre de champion. « Le plus beau but de ma carrière », avait-t-il confié.

Une sublime revanche pour le milieu polyvalent, poussé vers la sortie par son club en début de saison pour remédier à des difficultés financières… avant de faire changer d’avis son entraîneur et ses dirigeants grâce à une détermination hors du commun. Un résumé de sa carrière.

Artisan de l’épopée du Mondial-2014 au Brésil sous Vahid Halilhodzic, il n’est pas retenu par l’éphémère Georges Leekens pour disputer la CAN-2017, qui se termine par un fiasco et une élimination au premier tour. Ni par son successeur Rabah Madjer…

Avec Belmadi, Feghouli a retrouvé sa place : celle d’un titulaire indiscutable dans l’entrejeu, qui se montre décisif comme en quarts contre la Côte d’Ivoire (1-1, 4-3 t.a.b.).

. Belaïli, la résurrection

Il n’aurait pas dû se trouver là ! Condamné à quatre ans de suspension pour dopage à la cocaïne en 2015, sanction ramenée à deux ans, Youcef Belaïli va disputer sa quatrième finale africaine en seulement huit mois : deux Ligues des champions (2018, 2019) et une supercoupe en club avec l’ES Tunis, puis la finale de la CAN-2019 avec les « Fennecs ».

Un exploit incroyable pour un joueur qui a seulement repris le football en octobre 2017 à Angers, sans parvenir toutefois à se relancer. De retour à Tunis, où il a joué entre 2012 et 2014, l’Oranais (27 ans) finit par exploser sur la scène africaine, jusqu’à pousser la star Yacine Brahimi sur le banc en sélection.

Buteur décisif contre le Sénégal en phase de poules (1-0), puis contre la Guinée (3-0) en huitièmes, l’ailier gauche a été à la hauteur du choix fort de son coach.

. Bennacer, la révélation

Une saison pleine en Serie A avec Empoli, une CAN-2019 d’enfer, et bientôt un transfert à l’AC Milan : Ismaël Bennacer, ancien espoir d’Arsenal, a enfin étalé, à 21 ans, son potentiel au grand jour !

Formé à Arles-Avignon, l’ancien international français des moins de 19 ans a longtemps été la vedette dans les équipes de jeunes d’Arsenal entre 2015 et 2017, sans réussir à s’imposer en équipe première.

Fort de sa prestation à Empoli, Bennacer gagne sa place de titulaire dans le dispositif de Belmadi. Précieux aussi bien dans la récupération que pour apporter le surnombre en attaque, c’est lui qui obtient l’ultime coup franc contre le Nigeria. Avec la suite que l’on sait..

2 min read

AFP – L’attaquant de Montpellier Andy Delort a été choisi pour remplacer dans l’équipe d’Algérie durant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2019) le milieu de terrain Haris Belkebla, exclu pour avoir exhibé son postérieur sur internet, a annoncé jeudi la Fédération algérienne de football (FAF).

Andy Delort, de nationalité française mais pouvant prétendre à la nationalité algérienne par sa mère, avait indiqué en mai vouloir jouer pour l’Algérie, avec l’espoir d’être sélectionné pour la CAN. Mais il ne figurait pas dans la liste initiale des 23 choisis fin mai pour participer à la compétition qui débutera le 21 juin en Egypte.

« Le sélectionneur national Djamel Belmadi a choisi l’attaquant Andy Delort pour remplacer Harris Belkebla. L’attaquant international rejoindra les Verts aujourd’hui et participera demain à son premier entraînement avec eux », indique jeudi la FAF sur son compte Twitter, en souhaitant « bienvenue à Delort ».

L’équipe algérienne finalise sa préparation au Qatar, où elle a été tenue en échec mardi 1-1 par le Burundi en amical. Elle y jouera son second match de préparation le 16 juin contre le Mali, avant son départ pour l’Egypte.

Mardi, la FAF a annoncé l’exclusion de la sélection « pour raisons disciplinaires » du milieu de terrain Haris Belkebla, puni pour été vu sur internet exhibant son postérieur derrière un de ses coéquipiers qui participait à un jeu vidéo en réseau. Les images, publiées sur les réseaux sociaux, ont suscité de nombreuses réactions scandalisées de la part de supporteurs algériens.

2 min read

terme d’une finale arrêtée durant une heure et demie, plus exactement depuis la 59′,  l’Espérance de Tunis a été sacrée championne d’Afrique face au Wydad Casablanca. Les joueurs marocains ont refusé de revenir sur le terrain après une nouvelle polémique d’arbitrage  (1-1, 1-0). Il s’est avéré que l’assistance vidéo ( VAR) ne fonctionnait pas.

L’arbitre Gambien M Gassama n’a pas validé le but égalisateur du Wydad à la 59′ : pour hors jeu et ou pour surcharge sur le défenseur de l’ESTunis.

Ce qui devait être une fête mémorable pour le football africain s’est finalement transformé en fiasco. Au bout de la nuit, au stade olympique de Radès (Tunisie), l’Espérance de Tunis a bel et bien soulevé le trophée décerné au vainqueur de la Ligue des champions africaine, faisant son entrée dans le cercle très fermé des équipes parvenant à conserver le trophée deux saisons de suite. Le but de la rencontre a été de l’oeuvre de l’international Algérien Youcef Belaïli à la 40′. Foot365.news

Vidéo : ES Tunis 1 – Wydad Casablanca 0 , dans un fiasco total – images : Beinsports

3 min read

AFP – Le Wydad Casablanca a été tenu en échec (1-1) par l’Espérance de Tunis, évitant le pire en égalisant à onze minutes de la fin après l’expulsion de son capitaine et deux arbitrages vidéo défavorables, samedi à Rabat en finale aller de la Ligue des champions de la CAF.

Ce bon match nul conforte les Tunisiens, tenants du titre, dans leurs espoirs de rejoindre le TP Mazembe de RD Congo, l’Enyimba du Nigeria et l’Al Ahly d’Egypte au palmarès des clubs ayant remporté deux fois d’affilée la compétition de clubs phare en Afrique. La finale match retour se déroulera le 31 mai dans le bouillant stade de Radès, dans la banlieue de Tunis.

Dans les derniers instants d’une première mi-temps très fermée, l’Ivoirien Fousseny Coulibaly redonnait vie au stade Prince Moulay Abdellah de la capitale marocaine et à ses 50.000 spectateurs en ouvrant le score pour l’EST. Le milieu de terrain, reprenant un ballon une première fois repoussé par le gardien du Wydad Ahmed Tagnaouti, inscrivait ainsi sa deuxième réalisation de la compétition.

Dans les arrêts de jeu avant la pause, Ayoub el Amloud pensait avoir égalisé, mais son but était annulé par l’arbitre égyptien Ismail el Haddad sur assistance vidéo.

Un deuxième coup dur attendait le Wydad quatre minutes après la reprise: son milieu de terrain et capitaine Brahim Nakach était expulsé après un deuxième carton jaune.

Les Marocains n’en avaient pas pour autant fini avec les déceptions: peu de temps après s’être retrouvés à dix, un penalty leur était refusé, l’assistance vidéo ayant établi qu’un ballon litigieux avait touché l’épaule d’un défenseur de l’EST, et non sa main.

Pas découragé, le Wydad continuait d’essayer. A onze minutes de la fin du match, ses efforts ont fini par payer: l’Ivoirien Cheick Comara a égalisé d’un brillant coup de tête, servi par Salaheddine Sahidi après un coup franc tiré par Ismail El Haddad.

Dans le temps additionnel, le club marocain manquait la dernière occasion de prendre l’avantage, un tir mal cadré de Mohamed Ounajem passant au-dessus de la transversale.

Le Wydad Casablanca est entraîné par le Tunisien Faouzi Benzarti, 69 ans, qui avait remporté en 1994 la C1 avec l’Espérance de Tunis, le premier de ses cinq succès en finale de la Ligue des champions africaine.

3 min read

AFP – Deux hommes ont été mis en examen mercredi pour des soupçons de match arrangé en Algérie impliquant l’un des plus grands clubs du pays, l’ES Sétif, a annoncé la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy (est de la France), en charge de l’enquête.

Les deux hommes, âgés de 20 à 30 ans, ont été placés sous contrôle judiciaire, a indiqué le vice-procureur de la Jirs, Vincent Légaut.

Ils avaient été interpellés mardi par le service central des courses et jeux (SCCJ), puis placés en garde à vue pour « escroquerie en bande organisée ».

Trois autres suspects avaient été interpellés et « plusieurs personnes entendues » en audition libre, a souligné M. Légaut, sans en préciser le nombre. Tous ont été relâchés en raison de charges insuffisantes à leur encontre, a-t-il ajouté.

Une source proche du dossier avait affirmé mardi que sept personnes étaient entendues dans cette affaire.

Lors d’un match entre le DRB Tadjenanet et l’ES Sétif, le 12 mai 2018, un opérateur avait signalé « de nombreux paris atypiques passés sur un score exact avec des mises importantes par rapport aux mises habituelles », a expliqué M. Légaut.

Ces « paris atypiques » avaient aussi été repérés par le système de surveillance de l’Autorité de régulation des jeux en lignes (Arjel).

La rencontre s’était soldée par un victoire 3-2 du DRB Tadjenanet contre l’ES Sétif. Sur les cinq buts, trois avaient été inscrits sur penalty.

« Les sommes pariées ne sont pas astronomiques, mais sur le score exact, la cote est à 40 contre un et les gains se chiffrent rapidement à des dizaines de milliers d’euros », avait expliqué mardi une source proche du dossier.

Un certain nombre de paris ayant été passés dans la région de Metz (est), la Jirs de Nancy avait été saisie.

« On ne connaît pas le mode opératoire, ni le lien entre les faits de corruption, qui ont lieu en Algérie, et les paris passés en France », a observé le magistrat.

En 2018, la BBC avait diffusé une enquête avec des témoins anonymes décrivant la corruption comme un phénomène répandu dans le football algérien.

Une autre enquête judiciaire a été ouverte en France pour des paris suspects dans les Alpes-Maritimes sur une rencontre de première division tunisienne entre Ben Guerdane et Métlaoui (1-0, 7 avril).

Dans ce dossier, c’est le montant des paris pris dans des points de vente de la même zone, plus de 35.000 euros, qui avait conduit la Française des jeux à suspendre les paris et à alerter les autorités.

 

1 min read

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a rendu public la liste des joueurs de la sélection nationale de football qui seront convoqués pour le stage de préparation à la double confrontation contre le Bénin le vendredi 12 octobre 2018 au stade Tchaker de Blida (20h45) et le mardi 16 octobre 2018 à Cotonou, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nation, CAN CAMEROUN 2019. On remarque la première convocation du gardien Zeghab (ESSétif) et aussi les retour du défenseur de l’OGC Nice Youcef Attal et de Fodil Belfodil ( Hoffenheim) . Le stage débutera le lundi 08 octobre 2018 au Centre technique national de Sidi-Moussa.

Les joueurs convoqués sont :

Gardiens de but :

Rais M’Bolhi – Moustapha Zeghba – Azzedine Doukha

Défenseurs

Aissa Mandi- Ramy Bensebaini- Rafik Halliche- Mehdi Tahart- Djamel Benlamri- Youcef Attal- Mohamed Fares

Milieux

Nabil Bentaleb- Saphir Taider- Adam Ouanas- Adlene Guedioura- Sofiane Feghouli- Rachid Ghezzal- Ryad Mahrez

Attaquants

Ismail Bennacer- Yacine Brahimi- Yassine Benzia- Ishak Belfodil- Islam Slimani- Baghdad Bounedjah

2 min read

Les Egyptiens d’Al Ahly, détenteurs du record de victoires en Ligue des champions d’Afrique avec huit succès, tenteront de creuser l’écart mardi au Caire en demi-finales aller de la C1 face aux Algériens de l’Entente Sétif, tombeurs en quarts des tenants marocains du Wyda Casablanca.

L’autre affiche du dernier carré mettra aux prises les Tunisiens de l’Espérance à un invité surprise en pleine confiance, les Angolais du Primeiro Agosto. Les premiers ont écarté, en quarts, l’Etoile Sahel dans un duel national. Les seconds ont été les bourreaux des Congolais du Tout Puissant Mazembe, quintuple vainqueur de l’épreuve.

Des quatre demi-finalistes, le club d’Angola, le deuxième du pays à atteindre ce niveau, est le seul à n’avoir jamais remporté le trophée. L’Espérance et l’Entente Sétif l’ont soulevé deux fois chacun.

L’entraîneur serbe Zoran Manojlovic de l’équipe de Luanda y croit dur comme fer comme il s’en est confié à l’AFP: « Nous atteindrons la finale de la Ligue des champions. Mes joueurs sont très humbles et travaillent dur et nous connaissons plus ou moins les forces et les faiblesses de l’Espérance ».

Programme des demi-finales aller de la Ligue des champions d’Afrique mardi (en heures GMT):

A Luanda

(16H00) Primeiro Agosto (ANG) – Esperance (TUN)

Au Caire

(19H00) Al Ahly (EGY) – Entente Sétif (ALG)

Matches retour: 23 octobre

3 min read

Djamel Belmadi, ancien joueur de l’Olympique de Marseille et de Manchester City, est le nouveau sélectionneur des verts, a annoncé jeudi soir la Fédération algérienne (FAF) sur son site internet. Belmadi paraphera son contrat dans les prochains jours,  Madjid Boughera serait son premier adjoint en sélection, Aziz Bouras sera l’entraîneur des gardiens de buts.

Donc enfin l’Algérie tient son nouveau sélectionneur. La Fédération algérienne a annoncé jeudi un accord avec Djamel Belmadi, qui va rapidement prendre place sur le banc des Fennecs. « Ancien capitaine d’équipe des Verts (d’Algérie, ndlr), Djamel Belmadi qui succède à Rabah Madjer, signera très prochainement un contrat qui le liera à la FAF jusqu’à la Coupe du monde 2022 prévue au Qatar », selon le communiqué de la FAF.

Cela s’est passé ce mercredi 1er août 2018 à Paris où les deux hommes avaient pris rendez-vous.
Ancien capitaine d’équipe des Verts, Djamel Belmadi qui succède à Rabah Madjer, signera très prochainement un contrat qui le liera à la FAF jusqu’à la Coupe du monde 2022 prévue au Qatar.
Né à Champigny-sur-Marne le 25 mars 1976, il entre véritablement dans la cour des grands lorsqu’il est convoqué par le Paris Saint-Germain en 1992. Il poursuit par la suite sa carrière jusqu’en 2009 où il part en retraite et, par la suite, se convertit en entraîneur.

En mars 2014, il est nommé sélectionneur du Qatar. Il mène l’équipe à la victoire lors de la Coupe du Golfe en novembre 2014. Belmadi est démis de ses fonctions le 30 avril 2015.
Le 2 août 2018, il est nommé sélectionneur d’Algérie, il aura à signer un contrat de 4 ans avec deux objectif : la qualification pour la CAN 2019 et la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il succède à Rabah Madjer.
Son Palmarès :
Paris Saint-Germain
Vainqueur du Trophée des champions en 1995
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1996.
Lekhwiya
4 fois Champion du Qatar en 2011, 2012, 2017 et 2018
2 fois vainqueur de la Coupe du Qatar en 2016 et 2018
1 fois vainqueur de la Coupe Crown Prince de Qatar en 2018
Sélection du  Qatar 
1 fois vainqueur de la Coupe du Golfe des nations : 2014
1 fois vainqueur du Championnat d’Asie de l’Ouest : 2014

En tant que coach, Belmadi a souvent récolté un nombre de points satisfaisant par match :
Championnat du Qatar : 97 matchs avec 2.19 points/match
Sélection du Qatar : 5 matchs avec 1.2 points/match.

www.foot365.news

2 min read

Le MCAler a raté l’occasion de franchir un grand pas pour décrocher son billet pour les quarts de finale de la ligue des champions, l’adversaire du soir n’est autre que le TP Mazembé ( RDCongo), le mouloudia a produit un jeu très brouillon, qui a fait le bonheur du TPM, et le gardien Chaal, qui n’est pas à sa première, a été auteur d’un but gag, à la 50′, on nous présentait ce gardien comme un futur grand à son poste, mais on constate malheureusement qu’il commet toujours les mêmes erreurs qui ont coûté à l’algérie une qualification au deuxième tour des JO 2016, au final le TPMazembé a bien résisté aux assauts des algérois et mérite amplement sa place de leader du groupe.

Après cette 4 éme journée du groupe,j le TPMazembé occupe la première place avec 10 points, le MCAlger est deuxième avec 5 points, l’ESSetif est 3 éme avec 4 points et le Difaa El Jadida est 4 éme avec 2 points.

 Prochaine journée :

17/18  août :ESSétif  – TPMazembé  et  Difaa El jadida-MCAlger

27  août  :MCAlger –  ESSetif – TPMazembé – Difaa El Jadida

En cas de qualification le MCAlger ou l’ESSetif jouera son quart de finale  contre le 1er du groupe A : l’ESTunis ou le Ahly du Caire.

vidéo : MCAlger 1 – TPMazembé 1 – images : Beinsports

www.foot365.news

1 min read

 El-Djadida (Maroc- APS) – L’ES Sétif a réussi à décrocher un précieux point de son déplacement chez les Marocains du Difaâ Hassani El-Jadida, en faisant match nul (1-1), mi-temps (1-1) à l’occasion de la 4e journée (Gr. B) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football disputée vendredi soir à El-Djadida.

Les buts ont été inscrits par Simon Msuva (23) le Difaa et Habib Bouguelmouna (32 s.pen) pour l’ESS.

A l’issue de cette rencontre, l’ES Sétif occupe la 2e place en compagnie du MC Alger avec un total de 4 points, alors que le club marocain reste bon dernier avec 2 points.

Le TP Mazembe de la RD Congo qui affronte demain samedi (20h00) le MC Alger au stade Mustapha Tchaker (Blida), est largement en tête du groupe B avec 9 points.

Vidéo : Difaa El Jadida 1 – ESSetif 1 – images : Beinsports

2 min read

KIGALI (APS) – L’USMAlger a remporté une précieuse victoire devant les Rwandais de Rayon Sports sur le score de 2-1, (mi-temps: 1-1), mercredi au stade régional de Nyamirambo à Kigali, en match comptant pour la 3e journée (Gr. D) de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Ismaila Diarra (38e) pour Rayon Sports, Chafai (45+2) et Benguit (90+3) pour l’USMA. Avec cette victoire, les « Rouge et Noir » prennent une sérieuse option pour les quarts de finale de l’épreuve.

Dans l’autre match du groupe D, le club kenyan de Gor Mahia s’rst imposé nettement devant son homologue tanzanien de Young Africans (4-0).

Lire aussi : Ligue des champions (3e J/Gr.B): l’ES Sétif bat le Difaâ Hassani d’El Jadida 2 à 1

A l’issue de cette journée, l’USMA consolide sa position en tête du classement avec un total de 7 points, devant respectivement les Kenyans de Gor Mahia (5 pts), Rayon Sports (3e – 2 pts) et Young Africains (4e – 1 pt).

Lors de la quatrième journée prévue le dimanche 29 juillet, l’USMA accueillera Rayon Sports, alors que Gor Mahia se déplacera chez les Young Africains de Tanzanie. Les deux premiers du groupe se qualifient pour les quarts de finale.

En ligue des champions africaines,  le MC Alger s’est incliné mardi face au TP Mazembe 1 à 0 (mi-temps : 0-0), en match disputé au stade de Lubumbashi comptant pour la 3e journée (Gr.B) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football. Le Mouloudia s’est fait surprendre en fin de partie, concédant un but signé Meschak Elia (87e).

Grâce à cette victoire, la troisième de rang, le TPM conforte sa position en tête du classement avec 9 points, avec cinq longueurs d’avance sur son poursuivant direct le MCA.

Vidéo : Rayon Sport 1 – USMAlger 2 et TPMazembé 1 – MCAlger 0- images : Beinsports

2 min read

Pour le compte de la comptant pour la 3e journée (Gr.B) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football, L’Entente de Sétif a récolté ses premiers points en ligue des champions suite à sa victoire difficile 2-1 face au Difaâ El Jadida ( Maroc), les marocains ont ouvert le score dès la’ d’une fort belle manière, Bemmamer a battu le gardien Zeghba des  25 m, puis c’est Bouguelmouna, qui a égalisé à 21′ d’une fort belle manière, les Sétifiens ont raté plusieurs occasions d’aggraver le score, mais il fallait attendre pour voir Houssam Eddine Ghacha le transfuge de l’USMBlida et natif de Ouled Djelal, batte le gardien marocain.

Dans l’autre match du groupe, le MC Alger s’est incliné mardi face au TP Mazembe 1 à 0 (mi-temps : 0-0), en match disputé au stade de Lubumbashi . Le Mouloudia s’est fait surprendre en fin de partie, concédant un but signé Meschak Elia (87e).

Grâce à cette victoire, la troisième de rang, le TPM conforte sa position en tête du classement avec 9 points, avec cinq longueurs d’avance sur son poursuivant direct le MCAlger.

 Vidéo : ESSetif 2 – Difaa El Djadid 1 – images : Beinsports

2 min read

TARRAGONE (Espagne – APS ) – Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a estimé samedi soir à Tarragone (Espagne), que le sélectionneur de l’équipe algérienne de football, Rabah Madjer, était un « grand joueur », mais les choses « n’ont pas suivi » lorsqu’il a pris la barre technique des Verts.

« Le football est un phénomène de société et notre peuple n’est pas heureux des résultats de notre sélection. Nous devons naturellement être à l’écoute de ses attentes. Madjer était un grand joueur, une icone même, mais en tant que sélectionneur il n’a pas eu autant de réussite », a déclaré le ministre.

Lire aussi: « Le résultat d’un match ne peut sceller le sort du sélectionneur »
M. Hattab a fait cette déclaration à partir de Cap Salou dans la banlieue de Tarragone, où sont hébergés les journalistes algériens chargés de la couverture des jeux méditerranéens 2018.

De son côté le président du Comité olympique et Sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, a assuré faire « entière confiance » en la Fédération algérienne de football (FAF) pour redresser la situation.

« J’ai toujours dit que la question du sélectionneur national était du ressort de la FAF, qui est gérée par des responsables respectables et capables de prendre les décisions qui s’imposent », a indiqué M. Berraf.

Le bureau fédéral de la FAF se réunira dimanche et devrait se prononcer sur l’avenir de l’ancien attaquant du FC Porto à la tête des Verts.

 

1 min read

L’USMBel Abbes a remporté sa deuxième coupe d’algérie de son histoire en battant la JSKabylie 2/1 sur un doublé de Belahouel ( 2′ et 49′) , Djerrar a réduit la marque à la (56′)( la JSK vient de perdre sa sixième finale de coupes d’algérie sur onze jouées), les poulains de Cherif El Ouazzani ont dominé le match tactiquement de bout en bout , malgré le réveil des Kabyles après le 2 éme but de l’USMBA, la JSK a pu réduire la marque et ont raté pas mal d’occasions d’égaliser, idem pour l’USMBA qui aurait pu ajouter un troisième but, lorsque Bounoua a raté un penalty accordé par l’arbitre Abid Charef suite à une faute gratuite inutile du gardien Asselah sur le virevoltant Zouari , ce qui a poussé l’arbitre Abid Charef à lui sortir le carton rouge, mais Bounoua n’a pas assurer derrière.

Vidéo du match : 

www.foot365.news

1 min read

L’équipe  nationale d’algérie affrontera son homologue de la République centrafricaine le mardi 14 novembre 2017 à 19h30 au stade du 5-Juillet à Alger en match amical international.

Enfin on commence à exploiter les dates FIFA, qui était un des points noirs de l’ancien bureau fédéral , le match se jouera donc quatre jours après le match officiel Algérie – Nigeria comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, sera dirigé par un trio d’arbitres de Tunisie. foot365.news